Miroir aux alouettes

Pub Internet miroir aux alouettes ?

Selon cet article sur developpez.com du 4 Octobre 2022 :

« Les robots polluent Internet. Selon certaines estimations, les faux utilisateurs en ligne représentent jusqu’à 40 % de tout le trafic Web. »

On peut penser que ce soit en réalité bien plus.
En 2008 / 2009 j’avais testé un concept d’achat groupé avec une campagne Adwords (oui c’était avant l’émergence de Groupon).
Le clic était bon marché et en 2 ou 3 mois j’avais 300 inscrits, réels.

Qu’est-ce qui a changé ?
Le nombre d’offres d’un côté, et toutes les techniques anti marketing de la concurrence.
Aujourd’hui vous payez des clics, toujours plus chers et avez de moins en moins de vrais contacts
Ce n’est pas que votre site, service ou produit n’est pas intéressant, mais c’est surtout qu’il est de plus en plus difficile d’atteindre votre auditoire.

Pour se faire une idée, 15 ans en arrière vous parliez fort dans un gymnase presque vide pour appeler votre ami.
Aujourd’hui vous hurlez comme un dingue dans un gymnase plein à craquer pour essayer de retrouver votre ami perdu dans la foule.
Mieux, des gens mal intentionnés déguisés en bots se mettent délibérément entre vous et votre ami pour vous empêcher de vous faire entendre.

Finalement petit à petit Internet retourne à ce qu’il est : un outil.
Internet n’est pas un espace, mais bien un outil et rien d’autre.
S’il est un espace alors ce n’est plus qu’un mauvais quartier malfamé.
Mais je ne le pense pas, car vous pouvez toujours l’utiliser en évitant les mauvaises personnes.

Alors comment régler le problème de la publicité aux alouettes ?
Déjà considérer qu’Internet n’est pas un espace publicitaire mais un outil de communication.
Que les plateformes automatisées type Adwords ou Facebook et consors, sont opaques.
Elles n’ont pas intérêt à tricher car ce ne serait pas bon pour leur image.
Par contre elles peuvent laisser plus ou moins faire, car en victime elles sont de bonne foi et encaissent les faux clics.

Quel pourcentage de leur CA provient des faux clics aujourd’hui ? 20 ou 30% ? Plus ?
Imaginez lorsque vous encaissez des milliards chaque mois si vous deviez supprimer vous-même 20% de ce chiffre. Mais personne ne ferait ça !
Surtout aujourd’hui avec l’inflation et les faillites, plus tous les sites qui abandonnent Adwords, car c’est un monstre dans la gueule duquel vous pourriez jeter toute votre trésorerie comme on jette ses vieux papiers dans une broyeuse.

Du coup il reste les vrais contrats de communication, qui se vendent beaucoup plus chers.
Avec des partenaires qui vous assurent qu’ils ont ont une réelle base de clients, chiffre d’affaires à l’appui.
La solution idéale sans doute serait donc de revenir vers de vrais échanges en utilisant l’outil Internet.
Des partenariats transparents avec des preuves factuelles de sérieux.

Sinon c’est paroles paroles …

Retour en haut