Cerveau non autorisé

Facebook, chute de confiance de 27% en 2022

Seuls 18 % des utilisateurs des réseaux sociaux font confiance à Facebook .
Ce qui représente une baisse de 27 % par rapport à l’année dernière, selon Insider Intelligence

L’étude a montré que la confiance était extrêmement faible parmi les personnes appartenant à la génération des baby-boomers, avec des chiffres atteignant à peine 10 %. De même, environ 18 % de la génération Z se sentait en confiance vis-à-vis de l’application.
Et selon les prévisions, Meta entrerait dans l’histoire en chutant dans le nombre d’utilisateurs mensuels pour la toute première fois.

> Cette étude est en réalité un sondage de tendance, il n’y a pas d’explication à cette baisse.
On peut pourtant assez bien imaginer que la censure automatisée qui s’est abattue ces 2 dernières années sur les principaux réseaux, détenus pour la plupart par le fonds d’investissement Vanguard, a ouvert les yeux au public. Vanguard étant au capital de ces réseaux et de Pfizer en même temps on peut comprendre beaucoup de choses.
Non les réseaux « sociaux » ne sont pas une part de la société civile et publique, ce sont des réseaux privés qui décident si ils le veulent de qui a le droit de s’exprimer ou pas et sur quels sujets.
Il n’y a pas, sur ces réseaux, de Liberté d’expression au sens Universel que les Français connaissent bien, même si elle a pris beaucoup de plombs dans l’aile. C’est plutôt une liberté d’expression privatisée, un oxymore.

Pendant que les idées s’essoufflent en vain sur les réseaux dits sociaux l’espace public, le vrai, se meurt. Il est imaginable que la population retourne davantage vers des lieux plus ouverts, plus publics, plus libres. Encore faut-il les trouver.

Wait n see.

Source: developpez.com

Retour haut de page